Top 5 des itinéraires cyclables desservant le plus de lieux à visiter


jardins villandry

Si vous souhaitez prendre le temps de bien connaître les différents sites patrimoniaux qui composent chaque région, parcourir les itinéraires cyclables français est la solution idéale.

En effet, un grand nombre d’itinéraires cyclables qui sillonnent la France aujourd’hui empruntent des tracés d’anciennes voies ferrées ou de cours d’eau.

Châteaux, chapelles, villages et villes de caractères, réserves naturelles … Durant mes journées de voyage, il ne s’en est pas déroulée une seule pendant laquelle je n’aurais vu ou visité aucun site de notre patrimoine, d’où le grand atout que représente ces itinéraires pour les régions souhaitant mettre leur patrimoine en valeur.

Pour établir ce classement, deux critères ont été pris en compte : La variété des visites proposées (Villages de caractères, châteaux, paysages, gastronomie …) et le nombre de visites rencontrées sur chaque itinéraire.

Sans plus attendre, voici les cinq itinéraires que j’ai emprunté qui furent les plus riches en découvertes :

5. La Grande Traversée du Massif Central à vélo

Reliant Nevers à Béziers, j’ai emprunté cet itinéraire entre le Berry et le Cantal, soit pendant environ une semaine.

Empruntant surtout des petites routes à faible trafic, cet itinéraire permet de découvrir de magnifiques centres historiques comme ceux de Moulins-sur-Allier ou de Vichy notamment. Plus loin, il dessert de grands sites naturels tels que des sources d’eau jaillissant des entrailles de la Terre ou des points de vue spectaculaires sur les volcans d’Auvergne (Ces derniers vous demanderont un certain effort mais ils en valent la peine).

De plus, cet itinéraire permettra de découvrir les fameuses églises romanes typiques de l’Auvergne dont les clochers jumeaux d’Issoire et de Notre-Dame du Port à Clermont-Ferrand.

eglise notre dame du port clermont ferrand

Enfin, cet itinéraire sillonne plus loin des monts de l’Aubrac et longe la route touristiques des fromages d’Auvergne et est ponctué de fermes et de villages permettant de déguster les spécialités gastronomiques locales comme la truffade ou l’aligot.

4. Le Tour de Manche à vélo

Longeant la côte de la Manche entre la frontière belge, près de Dunkerque, et la pointe du Finistère, le Tour de Manche à vélo est un itinéraire permettant de découvrir une multitude de paysages bercé par le vent marin et le bruit des vagues.

Au cours de mon voyage, j’ai emprunté cet itinéraire entre la baie de Somme et Dieppe, puis entre le Mont-Saint-Michel et Morlaix.

Traversant de célèbres ports et stations balnéaires telles que Saint-Malo ou Saint-Quay-Portrieux en Bretagne, il permet également de longer les baies de Somme et du Mont-Saint-Michel célèbres pour leurs réserves naturelles et leurs phoques.

Composé de grands pans de voie verte et de sections de routes à faible trafic, le Tour de Manche à vélo permet également de découvrir des sites emblématiques des régions qu’il traverse : La Côte de Granit Rose, les enclos paroissiaux, l’archipel de Bréhat, le Fort La Latte, l’abbaye de Beauport sans oublier l’incontournable Mont-Saint-Michel.

Il est à préciser que cet itinéraire offre plusieurs étapes gourmandes telles que la fromagerie Bordier, qui produit l’un des meilleurs beurres de France (si ce n’est le meilleur) et qui fournit l’Élysée ainsi que de grandes tables, ou encore le musée du Poiré et du cidre, près de Mortain.

3. La Via Rhona

Cet itinéraire longeant le Rhône, d’où son nom, emprunte l’un des plus anciennes routes françaises : La Via Agrippa, ancienne voie romaine, qu’emprunte également la mythique Nationale 7.

La Via Rhona longe également la Via Domitia qui longeait alors la Méditerranée. L’itinéraire est donc tracé sur un parcours stratégique très riche en étapes de visites très variées :

En effet, la Via Rhona traverse des villes renommées pour leurs sites antiques telles qu’Orange ou Vienne, médiévales comme Tournon-sur-Rhône, Aigues-Mortes ou Avignon.

Si vous la longez comme moi entre Sète et Lyon, il vous faudra réfléchir aux visites que vous souhaiterez faire, tant le choix est vaste.

Elle traverse également plusieurs réserves naturelles situées le long du fleuve comme celle de l’Île au Beurre, près de Vienne, dans laquelle il vous sera proposé d’observer les oiseaux qui la compose.

Enfin, si vous êtes amateur de gourmandises, la chocolaterie de Valrhona à Tain-L’Hermitage ou le palais des Bonbons et du Nougat à Montélimar sera une étape indispensable qui raviera vos papilles.

2. La Loire à vélo

Un parcours presque entièrement sur voie cyclable ou chemin de halage, un faible dénivelé, des châteaux et des vignes : Voici comment je résumerai mon trajet sur ce magnifique itinéraire.

Depuis l’embouchure du fleuve jusqu’à Amboise, l’itinéraire est entièrement sécurisé et emprunte des voies réservées aux vélos et piétons et traverse bon nombre de joyaux patrimoniaux :

Outre les châteaux d’Angers, Saumur, Villandry ou Amboise que l’itinéraire dessert, de nombreuses bretelles empruntant des routes à faible trafic permettent de rejoindre ceux de Brissac-Quincé, Chinon, Chambord, Azay-Le-Rideau, Chenonceaux et Cheverny.

Si toutefois l’envie vous prend de varier vos visites et de voir d’autres sites que les châteaux, les anciens sites troglodytes près de Saumur, le village de Béhuard, l’abbaye royale de Fontevraud ou encore les grottes pétrifiantes sauront vous satisfaire.

  1. Le tour du Sud-Bourgogne

Quittant Mâcon pour Chalon-sur-Saône, la voie verte du Sud-Bourgogne est l’un des itinéraires les plus agréables et faciles à parcourir. Les sites patrimoniaux qu’elle dessert sont si beaux qu’il vous faudra faire un choix car vous ne pourrez pas tous les voir tant il y en a et le tout sur une voie cyclable longue de plus de 70 kilomètres sans interruption.

Cette voie cyclable emprunte le tracé de l’ancienne voie ferrée qui reliait les deux villes en passant par Cluny et sa célèbre abbaye, Givry et ses vignobles et Berzé-Le-Chatel et son château perché qui demeure être l’un des châteaux perchés les mieux conservés de la région.

De plus, de nombreux sites sont reliés à la voie verte grâce à des itinéraires entièrement sécurisés empruntant des petites routes à faible trafic. C’est le cas de la maison natale du poète Alphonse de Lamartine par exemple. C’est également sur cet itinéraire que se trouve le plus long tunnel européen exclusivement ouvert aux vélos : Celui du Bois Clair, long de plus d’un kilomètre et demi.

C’est en empruntant cet itinéraire que j’ai marqué le plus de pauses culturelles tant les villages ancrés entre deux collines, les vignobles sont beaux, avec pas moins de six visites en une seule étape, d’où son placement dans ce top 5.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre voyage

Découvrez les plus beaux paysages et sites touristiques de notre beau pays et choisissez vos étapes grâce aux vlogs :