Saviez-vous que …

chateau de gisors

Le château de Gisors (Avenue Verte) aurait abrité un trésor des Templiers

Suite à leur traque au Moyen Âge par Philippe Auguste pour blasphème, bon nombre des Templiers, ces soldats-moines qui partaient en croisade en Terre Sainte, se seraient cachés en emportant leur colossal trésor avec eux. Une partie de ce trésor, composé de toutes les richesses que les membres de cet ordre possédaient, aurait ainsi été caché dans le château de Gisors (Eure).

En 1945, alors que la fin de la Seconde Guerre Mondiale vient d’être actée en France, un jardinier découvre sous terre ce qui était une ancienne chapelle abritant un coffre-fort. Persuadé qu’il s’agit du trésor des Templiers ayant habité ce château par le passé, il aurait fait part de sa découverte aux forces de l’ordre. Mais malgré plusieurs fouilles menées, aucun trésor n’y aurait été trouvé et l’hypothèse la plus probable qui demeure à ce jour serait que le coffre aurait été volé.

La traque des Templiers aurait pris fin avec l’attribution de l’île de Malte que Charles Quint leur fit, marquant ainsi la naissance de l’Ordre de Malte.


Les itinéraires du Canal des Deux Mers, de la Méditerranée à Vélo et de la Via Rhona longent d’anciennes voies romaines

Les villes et les populations se sont rapidement établies sur les rives des principaux cours d’eau. C’est le cas pour la Garonne et le Rhône, deux grands fleuves du sud de la France.

De grandes villes telles que Burdigala (Bordeaux), Aginium (Agen) et Tolosa (Toulouse) le long de l’un, et Massalia (Marseille), Arausio (Orange) et surtout Lugdunum (Lyon) la capitale des Gaules le long de l’autre ont été aménagées au temps des Romains.

Au fil des décennies, plusieurs voies romaines ont été construites afin de relier les différentes villes gauloises entre-elles : Par exemple, la Via Aquitania reliait Bordeaux à Narbonne, trajet aujourd’hui longé par le canal et l’autoroute des Deux Mers (A62 et A61), la Via Domitia longe la Méditerranée de l’Espagne à Rome (longée par l’itinéraire de la Méditerranée à Vélo), et la Via Agrippa longeait le Rhône jusqu’à Lyon, trajet aujourd’hui longé par la mythique Nationale 7 et l’itinéraire de la Via Rhona.

Sur chacun de ces itinéraires, il est possible de contempler ou de visiter les vestiges de leur histoire comme le théâtre d’Orange ou les arènes de Béziers.

arc de triomphe orange

Le château de Rambouillet (Véloscénie) a failli devenir le centre du pouvoir présidentiel

Et si le château de Rambouillet était plus approprié que le palais de l’Élysée ? C’est Félix Faure, alors président français en 1896, qui fit du château un lieu de villégiature présidentielle. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, le château devient la demeure des hôtes de marque conviés par le président Vincent Auriol, qui fit rénover le château par le décorateur du paquebot Le Normandie.

Le château accueilla également le premier sommet du G6 (RFA, France, Royaume-Uni, États-Unis, Italie et Japon) en 1975 par Valéry Giscard d’Estaing, et continua à être un lieu mis à disposition du pouvoir présidentiel comme résidence d’été jusqu’en 2009, année pendant laquelle il fut décidé de recentrer celui-ci à l’Élysée et celle de son rachat par le Centre des Monuments Historiques, permettant son ouverture au public.


Le Mont-Saint-Michel (Véloscénie & Vélomaritime) est le seul pan du territoire normand à n’avoir jamais été conquis par les Anglais lors de la Guerre de Cent Ans (1340 – 1453)

En 1356, les troupes anglaises se rapprochent du Mont et prennent le rocher de Tombelaine (à droite sur la photo ci-contre) et toute la Normandie est occupée. Toute ? Non ! Car un petit pan normand résiste toujours à l’envahisseur : Le Mont-Saint-Michel.

Malgré 800 ans de siège et deux attaques (1423 et 1434), les Anglais n’entrèrent jamais dans l’enceinte du Mont, alors transformé en forteresse, et fut le théâtre de la cuisante défaite de ces derniers.


Saint Florent-Le-Vieil (Loire à vélo) est le symbole d’une réconciliation entre royalistes et républicains

L’itinéraire de la Loire à vélo traverse le village de Saint-Florent-Le-Vieil.
Lors de la Révolution et de la bataille opposant les troupes républicaines à celles de la monarchie, Bonchamps, l’un des principaux chefs royalistes fut grièvement blessé lors de la bataille de Cholet. Ayant obtenu la grâce de 5 000 prisonniers républicains prêts à être massacrés dans l’abbaye du village, sa dépouille fut ramenée à cette abbaye et son tombeau surmonté d’une statue fut érigée par David d’Angers, dont le père fut épargné grâce à lui.


Le château de Versailles, le Mont-Saint-Michel et le château des ducs de Bretagne à Nantes sont les trois sites historiques les plus visités de France en 2019 après Paris

Ayant respectivement accueilli 7,3 millions, 2,4 millions et 1,51 millions de touristes en 2019, ces trois sites à l’histoire très riche sont, d’après le site SunLocation, les trois sites historiques ayant accueilli le plus de touristes en 2019.

chateau des ducs de bretagne

Préparez votre voyage

Découvrez les plus beaux paysages et sites touristiques de notre beau pays et choisissez vos étapes grâce aux vlogs :