Jour 62 : De Dole à Bèze



Je profite de la matinée pour me promener un peu dans Dole, ville natale de Louis Pasteur qui inventa le vaccin contre la rage : C’est une maison aux volets verts située dans le centre historique de la ville.

Ce dernier est très agréable car un certain nombre de ses rues sont piétonnes. Ses maisons médiévales avec donjons et ses nombreux commerces en font un lieu vraiment propice à la visite, le tout agrémenté par la rivière du Doubs, autour de laquelle Dole est installé. Parmi les autres monuments à voir, la collégiale Notre-Dame, dont le clocher domine la ville ; Les Halles, le marché couvert situé juste en face et les hôtels particuliers assez discrets situés dans les ruelles en contrebas de la ville.

Puis je reprends ma route vers le nord et arrive ensuite à Auxonne, petite cité médiévale située à une trentaine de kilomètres à l’est de Dijon. Auxonne dispose également d’une très belle église et d’une belle place principale avec des bâtiments à l’architecture typique. Enfin, si vous en faites le tour (vite fait), vous verrez également les tours de l’ancien château-fort qui domine la cité.

C’est à Auxonne que je retrouve la Saône et l’itinéraire cyclable de la Voie Bleue qui la longe. Après une quinzaine de kilomètres, j’arrive à Lamarche-sur-Saône, où je la quitte définitivement pour continuer vers le nord et vers le village de Bèze, où se trouve mon étape de ce soir.

Pour rejoindre le village, j’emprunte une route départementale un peu vallonnée mais relativement facile car le partage de la chaussée avec les voitures se fait facilement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre voyage

Découvrez les plus beaux paysages et sites touristiques de notre beau pays et choisissez vos étapes grâce aux vlogs :