Jour 58 : De Roussillon à Cailloux-sur-Fontaines



Après une étape riche en gastronomie, c’est une étape riche en panoramas qui m’attend aujourd’hui.

Et cela commence en descendant la petite colline sur laquelle j’ai passé la nuit, à Roussillon.

Après avoir rejoint la départementale D4, qui offre une portion de voie cyclable sur plusieurs parties jusqu’au village de Condrieu, je rejoins l’itinéraire de la Via Rhona que je suivrai jusqu’à Lyon.

Une fois avoir quitté Condrieu, je traverse la réserve naturelle de l’île du Beurre, entre Condrieu et Ampuis.

S’étendant sur cinq kilomètres le long de la Via Rhona, la réserve offre plusieurs points d’observations depuis lesquels il est possible de voir la faune la peuplant (castors, hérons, oiseaux migrateurs, loutres ou encore hiboux grands ducs).

Sillonnant à travers vignobles perchés tels des rizières, c’est avec ce paysage que j’atteins Vienne, dernière ville avant de pénétrer dans l’aire urbaine de Lyon.

Vienne est labellisé Ville d’Art & d’Histoire. Parmi ses incontournables, se trouvent le théâtre et le temple de Cybèle, datant tous les deux de l’époque gallo-romaine. De plus, elle possède une cathédrale qui fait face aux rives du Rhône et une chapelle qui offre une vue saisissante de la ville, de ses environs et de la vallée du Rhône.

La voie cyclable continue ensuite vers Givors avant d’atteindre Lyon : Bien que l’itinéraire emprunte des voies partagées plus passantes, il est accessible à tous les cyclistes mais je le déconseillerai fortement aux familles ou aux enfants. Il y a un point noir : Celui de la montée qui fait face à l’autoroute A7, qui est un chemin excessivement étroit pour un vélo chargé comme le mien et sur lequel un arbre est tombé, m’obligeant à porter mon vélo pour continuer ma route. Une fois que vous atteindrez Vernaison, l’itinéraire empruntera plusieurs rues et routes passantes avant de rejoindre les berges du Rhône, transformées en voie verte pour traverser Lyon.

Lyon est une magnifique ville, mêlant modernité dans son quartier de la Part-Dieu à caractère et histoire dans l’ouest de la ville avec bien sûr son incontournable basilique de Fourvière et la vue imprenable depuis son belvédère. Mais Lyon dispose également d’un magnifique centre historique dominé par sa cathédrale, son palais de justice dont l’architecture s’inspire des temples romains et ses rives du Rhône enjambées par des ponts offrant de beaux points de vue sur la ville.

Enfin, une voie cyclable longeant la Saône, affluent du Rhône, permet de rejoindre Cailloux-sur-Fontaines sans difficultés.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre voyage

Découvrez les plus beaux paysages et sites touristiques de notre beau pays et choisissez vos étapes grâce aux vlogs :