Jour 54 : De Nîmes à Orange



Après avoir pris le temps de visiter le patrimoine romain de Nîmes et avoir contemplé le célèbre Pont du Gard lors d’un coucher de soleil, je continue ma remontée vers le nord de la France.

Je quitte Nîmes par une voie cyclable jusqu’à la sortie de l’agglomération avant que celle-ci ne rejoigne une grande route à 2×2 voies qui file vers Beaucaire et Tarascon-sur-Rhône.

Afin de rejoindre l’itinéraire cyclable de la Via Rhona, je rejoins une petite route, parfois non goudronnée par certains endroits mais filant à travers de magnifiques vignobles, qui me permet de rejoindre la petite ville de Meynes.

Puis j’emprunte une portion de route d’une demi-douzaine de kilomètres qui me permet de rejoindre la petite ville d’Aramon et le Rhône.

Aramon est une petite ville au centre historique typiques avec ses hôtels particuliers typiquement provençaux et son église, d’où part une magnifique voie verte qui mène jusqu’aux portes d’Avignon.

La célèbre cité des papes se distingue rapidement avec les tours du palais situé en son centre, qui est rempli de touristes en cette journée de juin.

Une fois sorti des remparts de la vieille ville, se trouve le pont inachevé de Saint-Brénezet, qui inspira la fameuse chanson du pont d’Avignon.

Puis il me faut rejoindre Orange : L’itinéraire quitte la ville par la commune industrielle du Pontet avant de traverser Sorgues, puis les vignobles et le château des papes de Châteauneuf-du-Pape.

Enfin, Orange apparaît après avoir redescendu la colline et l’accès au centre se fait très facilement par plusieurs petites rues peu passantes. Une aubaine après avoir longé des itinéraires très empruntés par les poids-lourds !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre voyage

Découvrez les plus beaux paysages et sites touristiques de notre beau pays et choisissez vos étapes grâce aux vlogs :