Jour 46 : D’Agen à Montauban



Après avoir profité la veille de l’ambiance agennaise, je reprends ma route vers la Méditerranée et le canal de Garonne.

Mais avant, je m’offre une petite dégustation (gratuite) à la boutique des pruneaux : Étant à Agen, je ne pouvais m’en aller sans avoir goûté à l’authentique pruneau.

On dit de cette prune qu’elle est un mélange de deux variétés (l’une locale, l’autre d’origine syrienne). Elle pousse dans les vergers au nord d’Agen et est devenue la spécialité de la ville suite au fait qu’elle était embarquée sur le port fluvial d’Agen pour partir vers d’autres villes françaises.

Dans cette boutique, le pruneau est présent sous toutes ses formes (mélangés à d’autres fruits séchés, bâtonnets pour les sportifs, en simple sachets, en jus ou enrobés de chocolat). Afin de me donner de la force et parce que je suis gourmand, j’ai opté pour le pruneau au chocolat noir : Un vrai délice !

Après cette dégustation, je reprends ma route en direction de Valence d’Agen. Cette petite ville dispose de plusieurs lavoirs, d’une belle place publique avec un préau faisant face à une bastide du XIIIème siècle.

À une vingtaine de kilomètres plus loin, l’itinéraire de la véloroute des Deux Mers (L’itinéraire cyclable reliant l’océan Atlantique à la Méditerranée par les canaux de Garonne et du Midi) traverse Moissac et sa célèbre et magnifique abbaye.

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’abbaye de Moissac fut construite sous le règne de Clovis et est réputée pour abriter l’un des plus beaux cloîtres de France et pour être une étape incontournable, au même titre que Rocamadour ou Conques, des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

L’accès à l’abbaye est gratuit mais il vous faudra sortir votre porte-monnaie pour accéder au cloître et aux chapelles : Comptez 8 euros pour l’entrée en plein tarif et la moitié pour les enfants et les étudiants.

La visite sera ponctuée par plusieurs salles d’expositions et de pièces retraçant l’histoire de l’art roman sans compter les magnifiques vues du cloître et de l’abbaye.

Après cette étape incontournable, je continue ma route vers la petite ville de Castelsarrasin et son Château d’Eau, entièrement construit en brique rouge locale, qui est classé aux monuments historiques.

Enfin, après avoir atteint Montech et sa pente d’eau permettant aux bateaux de monter un certain dénivelé sur une distance de 150 mètres, je remonte le canal homonyme qui me permet de rallier Montauban.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre voyage

Découvrez les plus beaux paysages et sites touristiques de notre beau pays et choisissez vos étapes grâce aux vlogs :