Jour 45 : De Villeneuve-sur-Lot à Agen



Après une arrivée sous une pluie battante la veille, je commence cette 45ème étape en m’attardant un peu dans Villeneuve-sur-Lot.

Remontant aux origines gallo-romaines, ce fut grâce à l’implantation d’une abbaye bénédictine (dont les fondations se trouveraient désormais sous celles de l’actuelle église Sainte Catherine) que la ville connut une croissance de son activité, que les moines nommèrent Villeneuve : Ils avaient en effet modernisé la ville et son activité et lui ont donné ce nom suite à cela.

Villeneuve-sur-Lot dispose de plusieurs sites patrimoniaux tels que l’église Sainte Catherine, entièrement de briques rouges bâtie ; sa tour de Paris, ancienne tour de guet qui demeure être le seul vestige des fortifications de la ville, dont la sœur jumelle se trouve en bas du village juxtaposé de Pujols ou encore son pont des Cieutats, premier pont construit dans la ville avant que Napoléon ne fasse construire celui de la Libération.

Quittant ensuite Villeneuve pour Agen, je m’arrête donc au village perché de Pujols, classé parmi les plus beaux villages de France, pour me promener dans ses ruelles médiévales et observer la vue imprenable sur Villeneuve et la vallée du Lot, que je viens de quitter.

Le trajet entre Villeneuve et Pujols emprunte une côte assez raide, mais le village et la vue depuis le belvédère en valent vraiment le détour !

Puis commence ma route vers Agen : Elle est une succession de petites fermes et de vergers de pruniers, dont les fruits produiront le célèbre pruneau d’Agen.

Suivant la route nationale N21 sans la prendre une seule fois, je traverse les villages de Saint Antoine de Ficalba, de La Croix Blanche et de Bajamont.

L’itinéraire est majoritairement composé de routes peu fréquentées et de quelques portions de chemins un peu accidentés et est un peu vallonné mais à part deux ou trois petites côtes, la plupart se montent sans trop d’efforts. Attention à la portion entre La Croix Blanche et Bajamont, dont les tournants sont très serrés et longs : Manifestez votre présence en klaxonnant car malgré le fait que la route soit très peu empruntée, les voitures foncent !

Puis j’atteins Agen en arrivant par Pont du Casse et l’est de la ville. Je rejoins très rapidement le canal des Deux Mers et en profite pour visiter un peu la ville : Le principal site à voir à vélo est le grand pont canal enjambant la Garonne. Si vous en voyez un pour la première fois, cette œuvre peut vous paraître impressionnante et fascinante du fait qu’un cours d’eau en traverse un autre.

Les autres sites patrimoniaux d’Agen se trouvent dans le centre de la ville : La cathédrale Saint-Caprais, l’église Notre-Dame des Jacobins, ainsi que son musée-théâtre dont le bâtiment date de la Renaissance.

Le soir, je m’accorde une petite sortie dans le centre, bien animé en cette saison grâce aux restaurateurs qui ferment chaque soir la rue Voltaire pour y installer leurs couverts et permettre à leurs clients de profiter de l’air doux de la soirée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre voyage

Découvrez les plus beaux paysages et sites touristiques de notre beau pays et choisissez vos étapes grâce aux vlogs :