Jour 39 : De Saint Santin-Cantalès à Beaulieu-sur-Dordogne



Après une dernière nuit à plus de 700 mètres d’altitude, aujourd’hui est un jour de grande descente : Après avoir quitté le village de Saint Santin-Cantalès par une petite route avec quelques courtes pentes mais généralement plate, je retrouve l’axe Aurillac-Tulle aujourd’hui bien vide en ce jeudi de l’Ascension.

Après avoir parcouru une douzaine de kilomètres sur cet axe, je le quitte juste après avoir quitté l’Auvergne et être entré en Nouvelle Aquitaine pour rejoindre une route départementale vers la petite ville de Beaulieu-sur-Dordogne.

Après cinq ou six montées, plus longues mais douces, je longe un peu les crêtes des collines environnantes : Le panorama est spectaculaire !

Puis j’entame une descente de près de 600 mètres sur une dizaine de kilomètres seulement ! Une véritable route de montagne que j’ai bien apprécié !

Après avoir traversé la rivière de la Dordogne, j’entre dans la petite ville de caractère et commence à me promener un peu dans ses ruelles de caractères. Son abbaye romane, typique du Massif Central, est l’un des grands sites clunisiens de la région.

Beaulieu est aussi renommée pour ses rives le long de la Dordogne, d’où son surnom de « Quercy Riviera ».

2 Comentaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre voyage

Découvrez les plus beaux paysages et sites touristiques de notre beau pays et choisissez vos étapes grâce aux vlogs :