Jour 15 : De Saint-Michel-En-Grèves à Morlaix



Je poursuis ma route sur les côtes du nord de la Bretagne sous une nouvelle journée ensoleillée mais encore très riche en dénivelés.

Ces derniers ont beau être importants, les vues après chaque montée sur la mer n’en demeurent pas moins spectaculaires.

Entre criques d’eaux turquoises, panorama à 180 degrés sur la côte, petits ports marquent cette nouvelle journée.

Je décide de marquer un premier arrêt sur les hauteurs de l’immense plage de Saint-Michel-En-Grèves pour sortir mon drone et capturer quelques prises de vues aériennes sur celle-ci.

Le site de l’itinéraire du Tour de Manche avertissant que peu de commerces sont desservis sur cette portion, je marque une deuxième pause pour déjeuner dans un restaurant routier à Locquirec.

Locquirec marque mon entrée dans le département le plus occidental de France : Le Finistère.

La côte n’en demeure pas moins magnifique et est particulièrement riche en sites patrimoniaux et est d’ailleurs une réserve naturelle pour une multitude d’oiseaux de mer.

Pente après pente, j’atteins finalement l’enclos paroissial de Saint-Jean-du-Doigt et son église médiévale construite en 1440 qui, malgré trois incendies, jouit d’une certaine renommée comme étant l’enclos paroissial le mieux conservé et l’un des plus beaux de Bretagne grâce notamment à son ossuaire, sa fontaine et son Arc de Triomphe.

Passé cette étape, je prends la direction du sud et de Morlaix qui me fait m’éloigner un peu du bord de mer pour la rejoindre ensuite au niveau de l’estuaire de la rivière de Morlaix à Plouezoc’h.

Après une dernière montée assez raide mais offrant encore une fois une magnifique vue sur l’estuaire où eaux douces et salées se rencontrent, je redescends et arrive dans l’agglomération de Morlaix

La maison dans laquelle je suis hébergé ce soir domine les hauteurs de Morlaix et offre une magnifique vue sur le viaduc, symbole de la ville.

Après un dîner rapide dans un petit restaurant dans le centre historique, je m’accorde une petite promenade vélo à la main à travers le centre historique.

Morlaix marque le point le plus occidental de mon tour de France et le croisement de deux grands itinéraires cyclables internationaux :

Le Tour de Manche, que j’ai suivi depuis le Mont-Saint-Michel, mais qui se prolonge jusqu’en Belgique

La Vélodyssée, qui relit Morlaix au Portugal, que je vais maintenant suivre jusqu’à Nantes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre voyage

Découvrez les plus beaux paysages et sites touristiques de notre beau pays et choisissez vos étapes grâce aux vlogs :