27 décembre 2018

Traversée du Massif Central et du Quercy

Montluçon – Clermont-Ferrand : Véloroute du Massif Central

Je continuerai ma route vers le Massif Central et ses volcans en longeant l’itinéraire traversant les montagnes du nord au sud jusqu’à Clermont-Ferrand.

L’itinéraire me fera traverser un certain nombre de viaducs tels que ceux de Sainte-Agathe, de Pérassier et de Néris avant d’atteindre Clermont-Ferrand et son célèbre Puy de Dôme.

 

Clermont-Ferrand – Blesle : Véloroute 70

Située à quelques coups de pédales de Clermont-Ferrand, j’entamerai ma traversée du Massif Central dans un premier temps sur un axe Nord-Sud avant de bifurquer sur son axe Est-Ouest dans l’étape d’après.

Certaines étapes seront marquées à Vic-Le-Comte, Issoire et Jumeaux avant d’atteindre Blesle, l’un des plus beaux villages de l’Auvergne.

 

Blesle – Aurillac : Véloroute 74

Le Véloroute 74, appelé également « Véloroute de la Châtaigneraie », me permettra de traverser le Cantal jusqu’à la préfecture de ce département : Aurillac.

Etant donné que cet itinéraire traverse le Massif Central, je rencontrerai des dénivelés allant jusqu’à 7%, grimpant près de 700 mètres, et verrai donc ma moyenne de kilomètres baisser afin d’affronter ces derniers (entre 25 et 50 kilomètres par jour en trois étapes).

Les étapes que je compte marquer se situeront autour des petites villes de Blesle, Allanches, et Mandailles-Saint Julien.

Les nombreux plateaux et cols que je traverserai me permettront de bénéficier d’excellents points de vues tels que ceux du plateau du Cézallier, le Puy Mary (dont j’ai déjà effectué l’ascension en classe verte) ou encore le Col de Serre.

Je traverserai certains des plus beaux villages de la région auvergnate tels que ceux d’Allanches, Lavigerie, Saint-Simon, ou encore Saint-Cirgues de Jordanne.

Aurillac – Meyssac : Route de la Noix

En me faufilant à travers plusieurs chemins cyclables, j’atteindrai les portes du Haut Quercy, qui est une région que je connais bien.

J’atteindrai ainsi la région limousine en suivant la « route de la Noix » avant de suivre l’un des chemins de Saint-Jacques de Compostelle qui me permettra d’atteindre la ville de Beaulieu-sur-Dordogne, puis de Meyssac.

Meyssac – Cahors : Chemin de « Saint-Jacques « 

Je suivrai en sens inverse ce même chemin des pèlerins pour quitter le Massif Central et rejoindre le parc des Causses du Lot et ses magnifiques pitons rocheux, ainsi que la ville de Cahors.