Abbeville : Domaine d’Émonville, Beffroi et CollĂ©giale

SituĂ©e Ă  mi-chemin entre Amiens et la baie de Somme et ancienne capitale de l’ancien comtĂ© du Ponthieu, Abbeville est une petite ville figurant comme la dernière Ă©tape de la VĂ©loroute de la VallĂ©e de la Somme, qui longe la rivière homonyme depuis l’Aisne.

Son centre abrite plusieurs maisons et monuments classés aux monuments historiques comme les suivants :

Domaine d’Émonville

Remarquable par son grand espace vert qu’entoure un grand et ancien hĂ´tel particulier, le domaine d’Émonville est l’ancien domaine du carmel Saint-Pierre et Saint-Paul d’Abbeville, aujourd’hui juxtaposĂ© Ă  l’actuel domaine et classĂ© bien national depuis la RĂ©volution.

L’hĂ´tel particulier qui domine le parc public fut bâti Ă  la fin du XIXème siècle par Arthur Foulques d’Émonville, qui abrite la bibliothèque municipale depuis la Seconde Guerre Mondiale.

Beffroi

SituĂ© au centre de la ville, le beffroi d’Abbeville est l’un des plus anciens beffrois de France.

Bâti au dĂ©but du XIIIème siècle, il fut endommagĂ© pendant la Seconde Guerre Mondiale mais entièrement rĂ©novĂ© en 1986. Il est l’un des rares beffrois Ă  ĂŞtre classĂ© au patrimoine mondial de l’UNESCO et accueille un musĂ©e sur l’histoire de la ville depuis 1954.

Collégiale Saint-Vulfran

Située à quelques pas du beffroi, la collégiale Saint-Vulfran est un édifice religieux bâti à la fin du XVème siècle.

Avec l’abbaye de Saint-Riquier, elle est l’un des plus grands chefs d’œuvres de l’art gothique flamboyant et est placĂ©e sous le vocable de Saint-Vulfran par un comte de Ponthieu, qui revint de croisade avec quelques pièces de ses reliques.

Fils d’un officier de l’armĂ©e royale (de Clovis puis de Dagobert), Saint-Vulfran (ou Saint-Wulfran) est rĂ©putĂ© pour avoir converti la Frise (ancien nom des actuels Pays-Bas).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *