Abbaye royale de Saint-Riquier

Situ√©e √† une dizaine de kilom√®tres au nord d’Abbeville, l’abbaye de Saint-Riquier est un ensemble regroupant un centre culturel et une √©glise abbatiale.

Si les conditions et la date de sa fondation demeurent toujours incertaines aujourd’hui et font l’objet de l√©gendes (notamment sur une d√©cision de Saint-Riquier m√™me en 625), l’abbaye aurait √©t√© fond√©e par l’abb√© Agilbert, gendre de Charlemagne.

C’est sous son r√®gne et pendant l’√©poque carolingienne que l’abbaye connut une grande apog√©e et servit de mod√®les √† de nombreuses autres.

L’invasion des Normands √† la fin du IX√®me si√®cle marque le d√©but d’une longue p√©riode d’abandon et de dommages (incendies notamment) jusqu’au XVII√®me si√®cle o√Ļ elle est enti√®rement restaur√©e suite √† un √©ni√®me incendie commandit√© par le roi Philippe II d’Espagne, fils de Charles Quint, qui manqua de provoquer la disparition d√©finitive de l’abbaye.

De nouveau endommag√©e lors de la R√©volution, elle fut am√©nag√©e en h√īpital militaire avant d’accueillir √† nouveau une communaut√© religieuse √† partir de 1953.

Aujourd’hui class√©e aux monuments historiques, elle abrite aujourd’hui un centre culturel d√©di√© √† l’art de l’√©criture et accueille un festival annuel de musique classique depuis 1985. Celui-ci est l’un des plus importants √©v√©nements musicaux du nord de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *