Reims : Cathédrale Notre-Dame, Palais du Tau et basilique Saint-Rémi

Plus grande ville de la Champagne et douzi√®me commune de France, c’est √† Ch√Ęlons-en-Champagne que le si√®ge du conseil r√©gional se situe depuis la R√©volution. En effet, il fut d√©cid√© √† ce moment d’effacer l’importance historique de Reims, marqu√©e par les nombreux sacres des rois de France en sa cath√©drale Notre-Dame.

La Cit√© des Sacres et du Champagne est desservie par la voie verte du canal lat√©ral √† la Marne. Les quatres sites d√©crits ci-dessous sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cathédrale Notre-Dame

Dominant la ville, cette cath√©drale est √©rig√©e sur les vestiges d’anciennes cath√©drales dont la premi√®re fut construite au V√®me si√®cle. C’est dans cette premi√®re cath√©drale que se d√©roula le bapt√™me de Clovis, premier roi de France, en 496.

C’est Louis Le Pieux qui est le premier roi de France √† √™tre sacr√© en cette cath√©drale, et Charles X fut le dernier en 1825.

En tout, ce ne sont pas moins de 31 monarques qui furent sacr√©s √† Reims dont une plaque √©num√®re les noms dans l’enceinte de la cath√©drale.

Très endommagée lors de la Révolution puis pendant les deux guerres mondiales, la cathédrale accueille de grands événements historiques comme la réconciliation franco-allemande en 1962 célébrée par le général de Gaulle et le chancelier allemand Adenauer.

Palais du Tau

Le palais du Tau est le nom de l’ancien palais archi√©piscopal (r√©sidence de l’archev√™que) et tire son nom de son plan en forme de T.

Résidence des rois de France lors de leur passage à Reims, le palais fut transformé en tribunal pendant le XVIIème siècle, puis en bourse de commerce pendant la Révolution.

Le palais et la cath√©drale forment un mus√©e d√©di√© √† l’histoire de la ville.

Basilique Saint-Rémi

Construite au début du XIème siècle, la basilique Saint-Rémi est située à quelques pas de la cathédrale et du palais de Tau.

√Čgalant presque la taille de la cath√©drale, la basilique est le vestige de l’ancienne abbaye Saint-R√©mi et est c√©l√®bre pour abriter les reliques de l’√©v√™que R√©mi de Reims, qui baptisa Clovis et devint alors un lieu de p√®lerinage d√®s son enterrement en 533.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *