Abbaye de Cluny

FondĂ©e en 909 par le duc d’Aquitaine et le comte d’Auvergne Guillaume Ier, l’abbaye de Cluny est l’un des plus cĂ©lèbres foyers bĂ©nĂ©dictins et le symbole du renouveau monastique chrĂ©tien en Occident.

Grand foyer intellectuel et culturel, l’abbaye connut ses annĂ©es d’apogĂ©e durant les XIème et XIIème siècle avant de connaĂ®tre de longues annĂ©es de dĂ©clin jusqu’Ă  la RĂ©volution.

Plusieurs grandes personnalitĂ©s ecclĂ©siastiques furent nommĂ©es cardinaux ou abbĂ©s comme le cardinal de Richelieu en 1566, qui fut l’un des principaux ministres de Louis XIII et pair de France.

De grands sites monastiques sont aujourd’hui rattachĂ©s Ă  l’Ordre de Cluny, qui s’inspire de la règle de Saint BenoĂ®t (fondĂ©e sur trois piliers : Travail manuel, prière et isolement) tels que la cathĂ©drale de Saint-Jacques-de-Compostelle, l’abbaye du Mont-Saint-Michel, l’Ă©glise Sainte-Foy de Conques, l’abbaye de VĂ©zelay ou encore l’Ă©glise Saint-Sernin de Toulouse.

L’abbaye de Cluny abrite l’École Nationale des Arts et MĂ©tiers depuis 1866 en ses murs.

Bien que certains de ses bâtiments ne soient plus ou partiellement visibles aujourd’hui, son clocher domine le village environnant avec ses ruelles de caractères, ses maisons Ă©cclĂ©siastiques, qui mĂ©ritent une visite et font de Cluny une Ă©tape incontournable en Bourgogne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *