Abbaye de Cluny

Fond√©e en 909 par le duc d’Aquitaine et le comte d’Auvergne Guillaume Ier, l’abbaye de Cluny est l’un des plus c√©l√®bres foyers b√©n√©dictins et le symbole du renouveau monastique chr√©tien en Occident.

Grand foyer intellectuel et culturel, l’abbaye connut ses ann√©es d’apog√©e durant les XI√®me et XII√®me si√®cle avant de conna√ģtre de longues ann√©es de d√©clin jusqu’√† la R√©volution.

Plusieurs grandes personnalit√©s eccl√©siastiques furent nomm√©es cardinaux ou abb√©s comme le cardinal de Richelieu en 1566, qui fut l’un des principaux ministres de Louis XIII et pair de France.

De grands sites monastiques sont aujourd’hui rattach√©s √† l’Ordre de Cluny, qui s’inspire de la r√®gle de Saint Beno√ģt (fond√©e sur trois piliers : Travail manuel, pri√®re et isolement) tels que la cath√©drale de Saint-Jacques-de-Compostelle, l’abbaye du Mont-Saint-Michel, l’√©glise Sainte-Foy de Conques, l’abbaye de V√©zelay ou encore l’√©glise Saint-Sernin de Toulouse.

L’abbaye de Cluny abrite l’√Čcole Nationale des Arts et M√©tiers depuis 1866 en ses murs.

Bien que certains de ses b√Ętiments ne soient plus ou partiellement visibles aujourd’hui, son clocher domine le village environnant avec ses ruelles de caract√®res, ses maisons √©ccl√©siastiques, qui m√©ritent une visite et font de Cluny une √©tape incontournable en Bourgogne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *