Jour 13 : De Paimpol à Trégastel

Une bien belle région que le Trégor. C’est justement cette région que mon étape traverse aujourd’hui, depuis mon point de départ de Paimpol.

Le week-end précédent, j’ai pu apprécier le patrimoine de caractère de l’île de Bréhat :

Ses ruelles, ses maisons, son charmant bourg où il fait bon boire un verre sous le soleil et bien sûr ses sentiers où piétons et vélos cohabitent. Sans compter son moulin à marée, ses criques et ses phares, en particulier celui du Paon. Ce dernier situé à l’extrémité nord de l’île en vaut vraiment le détour même s’il faut affronter une certaine houle.

A Paimpol, capitale de la coquille Saint-Jacques, se trouve un centre historique avec des maisons et des ruelles de caractères et un petit port de pêche dont on pourra apercevoir certains chalutiers typiques dont les filets approvisionnent les nombreux restaurant de fruits de mer et de poissons situés à proximité.

Je me dois également d’évoquer l’abbaye de Beauport, située à l’entrée est de la ville, qui fut l’une des plus puissantes abbayes françaises jusqu’à son abandon en 1790 lors de son occupation par les chanoines de l’ordre des Prémontrés.

Afin d’en savoir plus sur ces magnifiques sites, je vous renvoie à mes articles de la catégorie « Patrimoine ».

Venons-en à présent à mon étape d’aujourd’hui : Je quitte Paimpol par l’ouest et quitte alors momentanément le littoral.

Je profite d’une variante de l’itinéraire de la Vélomaritime-Petit Tour de Manche pour aller visiter le château de la Roche-Jagu, forteresse du XVème siècle qui surplombe une falaise dans laquelle passe l’estuaire du Trieux.

Faute d’avoir loupé l’entrée du château, je me retrouve alors dans ses verdoyants jardins où plantes vertes et cascades en tout genre côtoient la rive de l’estuaire.

Une fois avoir remonté la pente abrupte qui retourne au château, j’en profite pour sortir mon drone et faire quelques prises de vues discrètes du château surplombant la falaise.

Je marque un arrêt pour déjeuner à Tréguier, capitale historique du Trégor et y découvre son centre historique et surtout sa cathédrale Saint-Tugdual du XVème siècle.

Au moment où je sors de la cathédrale, une pluie battante qui m’accompagnera jusqu’à la fin de mon étape se met à tomber.

Qu’importe, il me reste encore un site incontournable à visiter : Celui du site naturel de Ploumanac’h, en haut de la pointe de Perros-Guirec : Ses hauts pitons rocheux entourés de jaunets sont l’œuvre même de la mer et sa côte de granit rose.

C’est en arrivant chez mon hôte de ce soir que j’ai alors appris la tragédie de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris : Je profite de ce petit paragraphe d’hommage pour vous rappeler que cette cathédrale, lieu le plus visité d’Europe, fut mon point de départ il y a près de deux semaines comme il sera mon point d’arrivée en juillet car elle reste un grand symbole et le premier kilomètre de toutes les routes de France.

Cette entrée a été publiée dans Vlog. Sauvegarder le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *