Jour 11 : De Lamballe Ă  Binic

Après un réveil à 6h du matin, mes pensées eurent le dessus sur le reste de ma nuit et ne trouva point le moyen de recouvrer le sommeil.

Au bout d’un moment, je me lève et rejoins les autres clients de la chambre d’hĂ´tes dans laquelle je me suis arrĂŞtĂ© cette nuit.

L’ambiance est au beau fixe : Il fait beau, mon hĂ´te a retrouvĂ© sa bonne humeur et me pose des questions sur mon projet tout en me servant un copieux petit dĂ©jeuner (fromage local, yaourt breton, confitures maison et brioche suisse comme je les aime)

Après avoir prĂ©parĂ© l’Ă©tape d’aujourd’hui et vĂ©rifiĂ© la mĂ©tĂ©o et les dĂ©nivelĂ©s, il est temps pour moi de reprendre ma route.

Celle-ci est assez riche en dĂ©nivelĂ©s car je descends au niveau de la mer pour remonter dans l’arrière-pays mais ces derniers sont vite oubliĂ©s par les vues panoramiques sur la baie de Saint Brieuc que je ne tarde pas Ă  atteindre et le beau temps Ă  prĂ©sent de retour.

Après avoir pĂ©dalĂ© une trentaine de kilomètres ainsi jusqu’au port de Saint Brieuc, je m’arrĂŞte au petit restaurant du Grand LĂ©jon après avoir Ă©tĂ© allĂ©chĂ© par son offre de produits locaux et maison et le prix de sa formule. Le repas fut très bon et je dĂ©cide de lui consacrer une place sur ce prĂ©sent site.

Sur la route, je traverse plusieurs anciens viaducs reconvertis en voies piétonnes et cyclables dont les points de vue sont spectaculaires.

Enfin, après une ultime montée, je quitte Saint Brieuc et me dirige vers le nord de la baie vers la ville de Pordic où je retrouve quelques kilomètres de voie verte où je croise plusieurs cavaliers.

Enfin, j’aperçois la ville de Binic, ville oĂą je dois faire Ă©tape ce soir. Après une petite course poursuite avec un chien qui courrait après le vĂ©lo sur au moins deux kilomètres, je trouve finalement la maison de ma tante, chez qui je passe la nuit.

La soirĂ©e fut très gaie : Ce soir, c’est soirĂ©e hamburgers avec toute la famille mais je ne pĂ»t rĂ©sister Ă  la soupe qu’on me proposa en complĂ©ment.

Peu avant minuit, l’ancien jardinier de la maison vint nous rendre visite et de son air joyeux et un peu Ă©mĂ©chĂ©, achève cette soirĂ©e sur un air encore plus jovial.

Cette soirĂ©e passĂ©e chez ma tante Ă  Binic fut certainement la soirĂ©e la plus joyeuse que j’ai pu vivre depuis mon dĂ©part.

Cette entrée a été publiée dans Vlog. Sauvegarder le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *