Abbaye de Saint-Florent-le-Vieil


saint florent le vieil tombeau de bonchamps

Située à Saint-Florent-le-Vieil, village situé à une quinzaine de kilomètres d’Ancenis, l’église abbatiale de Saint-Florent-le-Vieil fut fondée au VIIème siècle.

Longtemps au cœur des tensions entre les différents peuples vivant en France (notamment les Francs et les Bretons), l’abbaye connut un destin funeste lors des invasions vikings pendant lesquelles elle fut pillée et endommagée, ainsi que lors des guerres de religion.

Mais elle fut également une prison pendant la guerre de Vendée, conflit qui opposa les sympathisants de la monarchie, les Vendéens, à ceux de la République, les révolutionnaires.

Dans l’abbaye se trouve le tombeau d’un certain général Bonchamps.

Lors de la défaite des vendéens à Cholet, ces derniers reculèrent jusqu’aux rives de la Loire à Saint-Florent-le-Vieil. Emmenant avec eux plusieurs prisonniers républicains, ils se retrouvèrent bloqués au moment de traverser la Loire pour rejoindre leur renfort. Alors que beaucoup de vendéens réclamaient leur mort, le général Bonchamps, blessé à mort dans ce village, donna comme dernier ordre « Grâce aux prisonniers », d’où la phrase accompagnant la statue surplombant son tombeau.

Le tombeau de Bonchamps est considéré comme un chef-d’œuvre du sculpteur David d’Angers, qui souhaitait rendre hommage à l’homme qui sauva la vie de son père. Il demeure aujourd’hui le plus bel hommage qui fut rendu à un vendéen.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre voyage

Découvrez les plus beaux paysages et sites touristiques de notre beau pays et choisissez vos étapes grâce aux vlogs :